Accueil Réal Boucher Précédent Suivant Index
 
  Réal Boucher vient de lancer Les couleurs de l’invisible, son 2e recueil de poésie.   Réal Boucher:
Les couleurs de
l'invisible
 

Maurice Gagnon
journal lePlacoteux
6 novembre 2014

 
 

 

 
 

SAINTE-ANNE-DE-LA-POCATIÈRE - Les couleurs de l’invisible, tel est le titre du 2e recueil de poésie que vient de lancer Réal Boucher de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.

 

 
  Depuis le salon de sa maison où il savoure un verre de rouge, M. Boucher avoue qu’il n’est pas lui-même un très grand lecteur. Son livre convient bien à des gens qui n’ont pas toujours le temps de s’investir dans un long roman, et qui préfèrent savourer quelques pages choisies.

Le livre intéressera aussi tous ceux pour qui les mots de Réal Boucher susciteront une réflexion sur les sentiments humains. « J’aime parler aux gens, ce qui m’intéresse, ce sont les sentiments », dit-il. Écrire lui permet d’entrer en relation avec ses lecteurs.

On a d’abord connu Réal Boucher pour les chansons qu’il a écrites, notamment pour Gerry Ko, et dont les textes se retrouvaient dans le premier livre. Il aimerait bien écrire encore pour des interprètes, mais ils se font plus rares. La poésie devient pour lui une autre façon de s’exprimer.

Du parolier au poète

Si le livre précédent en était un de transition entre le parolier et le poète, Les couleurs de l’invisible nous révèle exclusivement le poète. Il puise son inspiration dans son quotidien, mais aussi dans le vécu des autres. Les sentiments ne sont-ils pas universels ? « Je ne crois pas être inspiré. Je crois plutôt que la vie inspire les mots et que ces derniers se servent de moi pour concrétiser les émotions qu’ils portent », écrit-il au début de son livre.

Réal Boucher maîtrise bien l’art du mot qui fait image. Son recueil fait passer le lecteur par toute une gamme de sentiments, laissant même parfois à la tristesse son côté libérateur.

Le livre, illustré en page couverture par une toile de son épouse, Micheline Fortin, est disponible, à La Pocatière, à la Librairie L’Option, à la Coopsco du Cégep et au dépanneur Jimbo. On peut aussi contacter l’auteur à l’adresse courriel boucher.real@videotron.ca et consulter sa page Facebook.

 

 
 

«Un premier  recueil« J’ai pour toi des mots »,
L'homme qui fait chanter

 
 
 

Conception et réalisation
Rosaire Dionne

 

06-11-2014=300