Au nom de la communauté paroissiale de Mont-Carmel , du conseil de Fabrique, du comité de liturgie et de tous les membres de la chorale,

Merci

Madame Jeannine Mignault…

 
 


Au nom de la communauté paroissiale de Mont-Carmel , du conseil de Fabrique, du comité de liturgie et de tous les membres de la chorale, je veux ce matin , en toute simplicité, rendre un hommage chaleureux et particulier à  une personne tout aussi particulière . 

   « Venez faire un dimanche qui ne soit pas pareil » en ce « jour du Seigneur. » où « Dieu nous accueille ».

   « Comme on fait son jardin » , « aujourd’hui , je crois », nous aurons « un grand champ à moissonner ».

   « Que tes œuvres sont belles »  « quand souffle l’Esprit. » « Mais oui le Seigneur est bon », alors , « Laisse-nous chanter avec toi ». Alléluia!

Vous aurez compris que  j’ai essayé de faire quelques phrases avec des titres de chants pour vous présenter cette personne :

           Madame Jeannine Mignault….

      Pendant plus de quarante ans ,grâce à votre talent de musicienne , vous avez accompagné à l’orgue des femmes , des hommes et des enfants de Mont-Carmel qui ont bien voulu prêter leur voix pour chanter les louanges du Seigneur lors des célébrations eucharistiques du dimanche ou autres .

      Assidue aux exercices de chants , semaines après semaines ,  vous avez travaillé avec des personnes qui n’avaient aucune  formation musicale , ce qui n’était pas de tout repos pour vous , même si les participants y mettaient tout leur cœur . Grâce à votre  patience, votre professionnalisme, votre persévérance et votre dévouement , vous avez su nous transmettre le goût de la musique et faire en sorte que nos chants soient exécutés avec justesse , ferveur et piété .  

     Votre présence à l’orgue lors des baptêmes, des mariages , des funérailles et des fêtes paroissiales , a fait de vous une personne indispensable et quasi irremplaçable . Et je ne voudrais pas  heurter votre modestie en ajoutant que votre grand  talent d’organiste est reconnu dans les paroisses avoisinantes car on faisait souvent appel à vous pour remplacer  le musicien ou la musicienne absent(e). Vous avez toujours été disponible malgré les contraintes du quotidien . Discrète , réservée , humble , mais combien compétente et perfectionniste .

   Aujourd’hui , l’heure de la retraite a sonnée …Votre départ  nous attriste , car nous avons vécus des moments inoubliables tous ensemble . Vous nous manquerez…Nous demandons au Seigneur de vous donner de belles années de santé pour profiter de cette retraite bien méritée .

   Avec notre reconnaissance pour  toutes ces années passées au service de  l’Église recevez ce cadeau en signe d’appréciation et d’amitié .

       La communauté de Mont-Carmel
       par Cécile Massé, Carmen Bérubé
       et  Irène Gagné

 

 
 

 

 

23-10-2011=484