CENTENAIRE DE NOTRE ÉGLISE PAROISSIALE

 

 

 

C'EST PAS FINI ...

 

 

 

Nous avons vécu, les 24 et 25 juin, des fêtes remarquables et réussies sur toute la ligne: le centenaire de notre église paroissiale. Mais il arrive souvent de nos jours que des événements importants passent vite à l'oubli. Ils sont relégués aux oubliettes et d'autres prennent la place. Nous avons la mémoire courte. Et les médias, toujours à l'affût de la dernière nouvelle, attirent notre attention sur des événements à sensation, à scandales, alors qu'il y a des faits, des personnes qui devraient rester vivants dans notre mémoire personnelle et collective.

Nos pères et mères nous ont légué un héritage qui fait partie de notre patrimoine, l'église paroissiale. C'est un monument grandiose et vivant. Il est un des symboles de ce que nos devanciers ont réalisé avec les moyens du temps : symbole de leur vaillance, leur ingéniosité, leur fierté et leur foi chrétienne. Tout cela a défié les lois du temps et nourrit notre souvenir. Et c'est précisément pour cela que des personnes de notre communauté ont trimé dur pour nous faire vivre ces fêtes, les 24 et 25 juin, qui devraient se prolonger, du moins dans notre coeur et notre esprit, jusqu'à la fin de 2006.

 

 
 

La réussite de ces fêtes n'est pas l'effet du hasard. Plusieurs personnes y ont investi leur temps, leurs talents et énergies. Le Comité des fêtes, sous l'habile direction de Mme Yolande Lavoie-Massé, a travaillé sans relâche pendant des mois. L'église a été décorée avec simplicité et bon goût. Diverses activités ont réuni des paroissiens actuels, des anciens résidents et des amis.

 

 
 

Le samedi 24 juin, le concert offert par le Choeur du Kamouraska a été goûté au plus haut point. La célébration eucharistique du dimanche, présidée par Mgr Clément Fecteau, a pris une allure vraiment festive par des chants bien exécutés et un hommage aux prêtres qui ont oeuvré à Mont-Carmel ou qui y ont été ordonnés. Il y a eut ensuite la projection d'un DVD relatant plusieurs facettes de l'histoire de notre église, un vin d'honneur et un dîner communautaire au Centre municipal.

 

 

 

Que reste-t-il de tout cela ? De beaux souvenirs, la fierté de conserver cette pièce majeure de notre patrimoine, le travail et la générosité de ces nombreux bénévoles ? Vous me permettrez cependant d'attirer votre attention sur deux réalisations importantes. Tout d'abord le Comité des fêtes avait confié à Monsieur Ulric Lévesque la responsabilité de réaliser un vidéo-souvenir.

 

 

 

M. Lévesque et son équipe ont réalisé un document audio-visuel de grande valeur qui nous en apprend beaucoup sur la construction de l'église, les diverses transformations qu'elle a subies et la signification de nombreux symboles, symboles, tableaux et ornements d'architecture que nous voyons dans notre église. Il s'agit d'un document d'archive à conserver précieusement

 

 

 

En deuxième lieu, j'attire votre attention sur la réplique en miniature de l'église (intérieur et extérieur) qui a été réalisée par M. Jude Dumais. Cette oeuvre a nécessité plus de quatre mille heures de travail échelonnées sur six ans. Elle est placée à l'intérieur de l'église près de la porte latérale du côté sud, près du choeur, et elle y restera. au moins jusqu'à la fin de l'année 2006. Il vaut la peine d'y jeter un coup d'oeil pour en apprécier toute la valeur.

Vous toutes et tous qui avez oeuvré à la réalisation et au succès de ces Fêtes du Centenaire de l'église et qui avez participé à ces moments de joie et de foi, soyez félicités et remerciés

 

 

Gabriel Chénard ptre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inventaire des lieu

 

 

www.rosairedionne.com

 

 

 

 

 

30-06-2006=300