Accueil

Kamouraska

Précédent

Suivant

Index

   

Kamouraska-Témiscouata : Ensemble pour y rester
Pas question de faire disparaître le comté au provincial
 

     
     

Carte électorale :

un NON proclamé
avec éclat

Christian Pelletier
Le Saint-Laurent/Portage

 

Le directeur général des élections (DGE) Marcel Blanchet et ses deux commissaires n'ont pas mis de temps à constater que la proposition de réforme de la carte électorale formulée par la commission de la représentation électorale était unanimement rejetée sans appel et de manière on ne peut plus claire dans tout l'Est du Québec et particulièrement dans le comté de Kamouraska-Témiscouata lors de l'audience publique tenue à Cabano le 3 juin.

La MRC de Témiscouata a alors remporté son pari de remplir et faire déborder la salle du Pavillon municipal en après-midi. Et ainsi que les municipalités s'y étaient engagées, tous les bureaux municipaux ont été fermés pour l'occasion et les drapeaux mis en berne.

Les préfets élus au suffrage universel, Serge Fortin pour le Témiscouata et Jean-Guy Charest pour le Kamouraska, ont aussi déposé devant le DGE les résultats des actions de mobilisation posées dans les deux MRC pour s'opposer à la réforme proposée de la carte électorale qui ferait disparaître le comté de Kamouraska-Témiscouata si elle devait être entérinée par l'Assemblée nationale.

MM. Fortin et Charest se sont dits très satisfaits de ces résultats qui démontrent clairement selon eux le ferme volonté des citoyens de conserver intact leur comté. Les municipalités, organismes et intervenants socio-économiques et communautaires ont fait parvenir au DGE 60 résolutions s'opposant officiellement à sa proposition de réforme de la carte-électorale. les pétions déposées dans les bureaux  municipaux et commerces des deux MRC ont permis de recueillir 4 172 signatures et 1 416 citoyens ordinaires ont signé et retourné le carton-réponse acheminé à toute les adresses postales témiscouataines et kamouraskoises.

Finalement, MM. Fortin et Charest ont remis au DGE à titre de symbole du refus global de leur population de la réforme proposé, une dalle d'ardoise provenant évidemment des Carrières Glendyne et pourtant le message « Kamouraska-Témiscouata, ensemble pour resté » qui constituait le thème de ces actions de mobilisation.

 

 
 

Conception et réalisation
Rosaire Dionne

 

 
 

 

 
 

15-06-2008=412-03