Lancement du volume :
Louis-H. Lévesque, 1872-1947,
Anna Lévesque, 1878-1962,
leurs ancêtres et leurs descendants,
par Elphège et Ulric Lévesque

 

 
  Le 13 octobre prochain à la Salle Municipale de Mont-Carmel aura lieu le lancement d’un volume intitulé Louis-H. Lévesque, 1872-1947, Anna Lévesque, 1878-1962, leurs ancêtres et leurs descendants, par Elphège et Ulric Lévesque.

Il s’agit d’un volume de 392 pages abondamment illustré (830 photos) divisé en 3 parties : 1-Les ancêtres, 2-Tableau-synthèse et 3- Les descendants.

Le prix du volume est de $50.00 pour les volumes réservés et payés le ou avant le jour du lancement, le 13 octobre 2013. Après cette date, le prix passe à $60.00.

Le lancement se fait en deux temps. Il y a d’abord un diner familial de retrouvailles, à 12 h 00, à la Salle municipale de Mont-Carmel. À compter de 13 heures, toute la population est invitée à se joindre aux membres de la famille et à assister à la cérémonie de lancement qui commence à 14 h 00. Les volumes seront en vente après le lancement. Les auteurs se feront un plaisir de les dédicacer.

Nous vous attendons en grand nombre à cette grande fête des descendants d’une famille terrienne de notre région.

Pour information ou réservation: Ulric Lévesque: 418-856-2985 ulevesque@videotron.ca

Elphège Lévesque : 418-498-5516

 

 
 

Résumé du livre

Dans une première partie, les auteurs font un bref historique des ancêtres du couple. Les deux descendent de Robert Lévesque arrivé en Nouvelle-France en 1671 et ont les même ancêtres jusqu’à la troisième génération. Les ancêtres de Louis-H. déménagent ensuite dans la région de Saint-Pascal; le père de Louis-H. passe sa vie à Saint-Bruno. Les ancêtres d’Anna restent dans leur paroisse d’origine, Rivière-Ouelle, qui comprend alors Rivière-Ouelle, Saint-Pacôme, Saint-Gabriel et une partie de Mont-Carmel. Le père d’Anna est cultivateur à Mont-Carmel, rang de la Montagne, à quelques kilomètres de l’endroit où Louis-H. et Anna vont passer leur vie.

La deuxième section est un instrument de repérage intitulé : tableau-synthèse paginé. Les descendants de Louis-H. et Anna y sont inscrits par famille, dans l’ordre des naissances, avec le numéro de la page où on les retrouve dans le volume.

Quant à la troisième partie, de loin la plus longue, elle consiste en une présentation de chacune des familles. Elle commence par une brève biographie de Louis-H. et Anna. Louis-H., orphelin de mère à l’âge de 6 ans, passe sa jeunesse soit aux États-Unis, soit à Mont-Carmel, chez une sœur de la deuxième épouse de son père, à quelques maisons de la résidence d’Anna. Quant à Anna, elle vit à Mont-Carmel, aidant sa mère ou travaillant chez des voisins. Après leur mariage en 1898, Louis-H. et Anna cultivent dans la « ruette », la partie la plus à l’Ouest du 4e rang dit rang de la Montagne de Mont-Carmel, et y élèvent leur famille.

Des 14 enfants, seule une fille meurt en bas âge. Deux autres filles deviennent religieuses. L’une d’elles passe même sa vie en Extrême-Orient, surtout en Chine où elle subit l’occupation japonaise et la prise du pouvoir par les communistes. Une autre fille restée célibataire travaille toute sa vie comme ménagère d’un curé. Quant aux 10 autres enfants, ils se marient et la plupart vivent sur une ferme, sauf trois : l’un est forgeron, un autre est beurrier (fabricant de beurre) et le troisième est employé de manufacture de chaussures. La plupart se retrouvent dans la région immédiate de Mont-Carmel, mais l’un d’eux réside à Nashua, États-Unis, et un autre travaille à divers endroits au Québec.

Les enfants de Louis-H. et Anna ont des familles variant de 1 à 14 enfants. Les auteurs présentent brièvement la vie de chacun des 13 enfants survivants, puis ils font la généalogie de leurs familles, avec la photo de la plupart de leurs descendants, jusqu’au tout dernier né et jusqu’au plus récent mariage. Cette partie est une mine de renseignements et de souvenirs pour les membres de la famille, leurs voisins et leurs amis.

Louis-H. et Anna ont eu 14 enfants, 80 petits-enfants, 125 arrière-petits-enfants, 285 arrière-arrière-petits-enfants et 130 arrière-arrière-arrière-petits-enfants (au moment où vous lirez ces lignes, ce dernier chiffre aura sûrement augmenté…). Au total, 634 descendants.

Comme celle de bien d’autres familles ancestrales, l’histoire de la famille de Louis-H. et Anna ne fait pas la manchette de la grande histoire. Elle est seulement la base solide sur laquelle a reposé l’évolution de la société québécoise.

-30-

Préparé par Ulric Lévesque, éditeur et auteur

La Pocatière le 24 septembre 2013

 

 
     
 

 

 

Conception et réalisation
Rosaire Dionne

25-09-2013=344