Accueil Mont-Carmel Précédent Suivant Index
     
   

Les croix de chemin
à Mont-Carmel de Kamouraska

 

  
 

La première croix fut élevée à l'endroit où se trouve l'église actuelle. C'est au pied de cette croix que se rendaient les colons avant d'avoir l'Église, lorsqu'ils ne pouvaient pas aller à la messe au dehors. Elle avait été élevée par les colons. L'Église la fit disparaitre.
 

 
 

Quatrième rang

Une croix a été érigée sur la terre de monsieur Napoléon Saint-Onge, don de la famille Saint-Onge et des gens du rang. La bénédiction eut lieu en 1929 par le curé Martin de Sainte-Hélène. Elle a été rénovée en 1951 par la famille Saint-Onge pour marquer l'ordination de Monsieur l'abbé Charles-Eugène Saint-Onge
 

 
   
 


Près de chez monsieur Jean-Baptiste Lavoie

Vers 1860, la famille d'Isaac Bérubé ériga une croix au sud de la petite rivière, parce qu'un des fils Bérubé était mort écrasé par un voyage de bois. Elle n'existe plus aujourd'hui.
 

 
 

Rang de la montagne

Du temps du curé Moreau, une croix fut élevée sur la terre de Prudent Plourde afin de combattre le fléau de la mouche à patate. Elle fut de nouveau refaite vers 1917 par les gens du rang et surtout monsieur Wilfrid Plourde; l'abbé Eugène Pelletier de Saint-Philippe prononça le sermon de circontance et le curé Lessard bénit, la croix. Renversée par le vent en 1929 et réparée la même année elle fut de nouveau bénite par monsieur Émile Martin, curé de Saint-Hélène, le 7 septembre 1930. Elle se trouve sur la terre de Monsieur Marcelin Plourde. cette croix n'existe plus aujourd'hui
 

 
   
 

Au petit bras

En 1937, les citoyens du rang érigèrent une croix à la demande du Père Lucien Jean, M.S.C., né dans ce rang. La bénédiction eut lieu le 22 août 1937 par le curé Amédée Caron. Elle est sur la terre de monsieur Roger Massé.
 

 
   
 

Au grand bras

En 1896, l'abbé Ludger Dumais, professeur au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, bénit une croix érigée par les gens du rang sur la terre de Joseph Beaulieu. On l'a restaurée et déplacée plus au noed, sur la terre de monsieur Lucien Drapeau, vers 1948.
 

 
 

 
 

Au sixième rang

En 1914, les gens du rang élevèrent, à l'instigation d'Arthur Massé, une croix dont la bénédiction par le curé Lessard se fit la même année. On l'a érigée pour rappeler la mort de trois enfants d'Eugène Lavoie, survenue plusieurs années auparavant, qui avaient été brûlés vifs pendant que leur mère était allée couper du sapin pour brosser son plancher. Cette croix a été festaurée vers 1940. Elle est sur la terre de Gilbert Drapeau.
 

 
 

 
 

A Bayonne

Les gens du rang payèrent une croix faite par Bruno Saint-Onge en 1892. L'abbé Ludger Dumais, du Collège de Sainte-Anne, la bénit en juillet de la même année et le curé Moreau donna le sermon. Cette croix se trouvait sur la terre d'Alphonse Desjardins qui y brûla dans son camp, le 20 janvier 1920. Le curé Lessard se chargea du sermon et la bénédiction de cette croix. Elle existe encore 1967
 

 
 

Croix route 287 à Bretagne

Après le feu de 1934, les gens érigèrentt une croix à cet endroit pour remercier le ciel d'avoir protégé Bretagne. On peux la voir encore.
 

 
 

 
 

 

 
 

 
     
 

 
 

Le calvaire du cimetière

 
     
 

 

 

Conception et réalisation
Rosaire Dionne

04-08-2014=000