Accueil

Actualités

Précédent

Suivant

Index

 

 

M. Yvon Soucy, préfet
de la MRC de Kamouraska

 

 
 

M. Yvon Soucy, préfet de la MRC de Kamouraska présentant les bornes repères, entouré de quelques-uns des partenaires. À gauche : Mme Isabelle Côté de Tourisme Bas-Saint-Laurent, et à droite, Mme Béatrice Pelletier, adjointe de M. Claude Béchard, député-ministre. Des représentants de Ruralys, de la MRC et des municipalités participantes apparaissent également sur la photo.

 
 

Saint-Pascal - Le programme de restauration et de mise en valeur des petits patrimoines du Kamouraska est de retour. Les personnes intéressées ont jusqu’au 25 juin 2010 pour faire une demande.

Cette année, douze municipalités y participent, celle de Saint-Bruno s’étant ajoutée. Les subventions permettent de restaurer les petits patrimoines, c’est-à-dire les bâtiments secondaires qui ont une fonction autre que résidentielle ainsi que les croix de chemin et les ornements de paysage.

Pour être admissibles, ils doivent avoir été construits avant 1950 et être visibles d’un chemin public. Les travaux doivent viser à conserver l’aspect patrimonial et utiliser des matériaux traditionnels. Les subventions peuvent couvrir le 2/3 du coût des travaux. En général, elles se situent entre 250 $ et 3 000 $ dépendamment de l’envergure des travaux et du nombre de demande.

Le programme amorce sa troisième année. On peut déjà constater des retombées positives. En 2008, vingt petits patrimoines ont été restaurés, tandis qu’en 2009 trente-trois projets ont été acceptés. Si la demande est la même en 2010, environ 75 petits patrimoines auront été restaurés au terme des trois années du programme. Un nombre important de bâtiments aura été remis en état.

Au niveau financier, le budget est d’environ 50 000 $ par année. La première année, les travaux réalisés ont été évalués à 157 000 $ ce qui constitue un retour sur l’investissement significatif. Les subventions servent aussi de déclencheurs pour inciter les propriétaires à entreprendre des travaux d’envergure, par exemple des subventions de 3 000 $ ont suscité des travaux de 20 000 $ et plus. Certains bâtiments ont été restaurés « de la cave au grenier ».

Le programme a permis de remettre en état des bâtiments de grand intérêt patrimonial, dont un fournil à Sainte-Hélène et un four à pain de La Pocatière. Il a aussi permis de découvrir des bâtiments liés à des personnages marquants de notre petite histoire tels les Power et les Normand. Parfois l’art et l’histoire se rejoignent, comme l’atelier d’artiste de Miguel Forest installé dans l’ancien atelier d’Élzéard Beaulieu, tailleur de pierre à Sainte-Hélène. Tous ces bâtiments sont riches d’enseignement sur la vie d’autrefois et l’histoire locale. C’est pourquoi, ils feront partie d’un tout nouveau circuit patrimonial qui sera identifié par des bornes repères sous forme de coqs. Un dépliant explicatif sera produit au terme des trois ans et des animations et visites guidées pourront s’ajouter. Ainsi, en plus de maintenir des bâtiments d’intérêt dans le paysage, le programme permet la création d’une nouvelle activité touristique des plus originales.

Les municipalités qui participent au programme sont les suivantes : Kamouraska, La Pocatière, Mont-Carmel, Rivière-Ouelle, Saint-André, Saint-Bruno, Saint-Denis, Sainte-Hélène, Saint-Gabriel, Saint-Germain, Saint-Pacôme, Saint-Pascal. Pour information, communiquer avec Jeanne Maguire au 418- 492-1660 poste 242 ou par courriel à jmaguire@mrckamouraska.com

La mise en œuvre du programme est une collaboration de la MRC de Kamouraska, de Ruralys et des partenaires financiers suivants : M. Claude Béchard, député-ministre de Kamouraska-Témiscouata, Mme Christine St-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, le CLD du Kamouraska ainsi que l’Entente de développement culturel de la MRC de Kamouraska et du Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec. Les partenaires de la première année étaient l’ATR, la CRÉ du Bas-St-Laurent et le CLD du Kamouraska.

 

 
 

 

 
 

Conception et réalisation
Rosaire Dionne

 

 
 

 

 
 

01-06-2010=211-11