Accueil

Activités d'été

Précédent

Suivant

Index

     
 

LES MOUSTIQUES

Les ennemis des campeurs

 

 
 

Si des milliers de Québécois sont en vacances cette semaines, les moustiques, eux, sont bel et bien au travail, plus nombreux et voraces que jamais. En fait, selon la firme GDG Environnement, il n'y a jamais eu autant de moustiques au Québec au cours des 35 dernières années.

 

 
 

Porter un pantalon long, un chandail à manches longues et un chapeau

 

  Porte des vêtements de couleur claire au tissu épais.

 

 
             
         
       

René Limoges

   
   
Les maringoins

Plus nombreux que jamais.

  • Il existe 53 espèces de moustiques au Québec et plusieurs d'entre elles peuvent piquer les humains.

  • Seules les femelles, qui sont généralement plus grosses que les males, peuvent piquer. Elle le font pour absorber assez de protéines pour pondre leurs oeufs.

  • Une femelle peut pondre entre 50 et 300 oeufs en quelques heures.

  • Elles pondent généralement dans des flaques d'eau stagnante ou sur des parcelles de terrain inondables.

  • Il s,écoule environ deux semaine entre la ponte de l'oeuf et son passage au stade adulte.

  • Les maringouins piquent surtout au coucher du soleil.

  • La démangeaison apparaît avant même la fin du repas du maringouin. Elle peut disparaître et revenir le lendemain.
     

 

  La mouche noire

Saison prolongée

  • Il existe environ 70 espèces de mouches noires au Québec

  • Les mouches noires ne piquent pas, elles mordent leurs victimes. Seules les femelles peuvent mordent.

  • Les femelles pondent leurs oeufs dans des sources d'eau courante. Elles peuvent pondre plusieurs fois au cours de leur cycle de vie de trois à quatre semaines.

  • On compte chaque année entre deux et quatre générations de mouches noires au Québec.

  • Leur morsure, qui n'est pas douleureuse sur le coup, peu entraîner des démangeaisons et de l'enflure, qui disparaissent généralement dans les jours qui suivent.

  • Elles mordent surtout durant la journée.

  • Normalement, elles disparaissent à la mi-juin, mais cette année elles sont encore présentes.

   
 

 

 
  D'autres insectes piqueurs
  • Les mouches à chevreuil ressemblent à des mouches domestiques, mais elles peuvent aussi mordre. Elles s'attaquent surtout au cuir chevelu.

  • Les brûlots sont de minuscules insectes qui peuvent passer au travers des moustiquaires. Leur nom vient de la sensation de brûlure causée par leur piqûre.

 
 


DEET
  • Selon une étude publiée dans le New England Journal of Medecine en 2002, les répulsifs à base de DEET sont les seuls dont l'efficacité a été prouvée.

  • Un répulsif qui contient entre 20 et 30 % de DEET est efficace contre les moustiques, les mouches noires et les brûlots pendant environ 5 heures.

   

 

 

Citronelle
  • En comparaison, un répulsif à base de citronnelle n'est efficace qu'une vingtaine de minutes.

  • Pour être efficace, le répulsif au DEET doit être appliqué sur toute la peau exposée.

 
 

Pour prévenir les piqûres

  • Appliquer un insecticide qui contient du DEET.

  • Éviter de sortir au lever et au coucher du soleil; les insectes sont particulièrement actifs à cette période de la journée.

  • Éliminer toute source d'eau stagnante autour de votre maison (pots, seaux, vieux pneus, etc.)

 
 

Le journal de Québec

 
 

 

Conception et réalisation
Rosaire Dionne

 
   

24-07-2008=297